Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Recherche

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 23:18

bonne_ann-e_2009.jpgPermettez-moi d'abord de vous présenter toutes mes excuses pour le temps d'inactivité enregistré sur ce blog; je vais tacher d'être un peu plus disponible.

Puis je me dois de saisir l'occasion ici, pour vous présenter mes meilleurs voeux pour l'année que nous venons d'entamer; qu'elle se fonde dans la prospérité, la joie, la réussite de toute nature et surtout dans la bonne santé.

http://idata.over-blog.com/2/35/43/68/Warcq-junior-poster-officiel.jpg

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        DARKAOUI

Repost 0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 19:24

Justice : le chef du parti Ridja a été entendu par le procureur 

Le leader du Ridja, Saïd Larifou, a été entendu par le procureur de la République,hier, au parquet de Moroni. Selon Soilihi Mahamoud, “cette comparution n’a rien à voir avec ses activités politiques”.  

Larifou ferait l’objet de plusieurs procédures judiciaires en particulier pour “offense au chef de l’Etat”, dont le dossier est en instance d’être jugé et l’affaire renvoyée à deux reprises. De même, Me Larifou a été entendu sur l’affaire de l’aéroport de Hahaya dans laquelle il serait poursuivi pour “rébellion”. Dans cette affaire, l’homme politique et avocat francocomorien, déclare avoir été victime d’agression de la part d’éléments des forces de l’ordre, alors que les enquêteurs l’accusent d’avoir opposé une résistance lors de son interpellation. “J’ai eu le rapport de la police de l’air et des frontières, j’ai entendu verbalement sa déclaration, mais il faut que cela fasse objet de procès verbal, afin que la justice puisse trancher sur l’affaire”, a déclaré Soilihi Mahamoud à ce propos. A deux reprises, le leader politique avait été interdit de prendre l’avion, par des éléments de la police. Au sujet des accusations susmentionnées, les quatre avocats de la défense ont déclaré ne pas être en possession du dossier. Selon maitre Msa Youssouf du barreau de Lille, “Saïd Larifou est accusé de trois actes, mais nous ne sommes plus en mesure de vous livrer aucune information puisque nous n’avons pas pu rencontrer ni le juge chargé de l’affaire, ni le procureur général, ni le premier président de ce tribunal, ni le bâtonnier de l’ordre des avocats des Comores. La rencontre de ces personnalités nous permettra de savoir de quoi est accusé Larifou”. Depuis le 6 juin dernier, le chef du parti Ridja s’était vu interdire de quitter le pays. cheyap-cor.jpgSur ce point, l’avocat de Saïd Larifou, maitre Honoré Cheyap [ici illustré] du barreau de Lille a déclaré : “aujourd’hui, maître Larifou ne peut pas quitter le territoire, je pense que les choses sont en bonne voie, nous avons rencontré les personnes, pour l’instant nous n’avons pas accédé au dossier, l’instruction ne nous permet pas de vous livrer quoi que ce soit, nous laissons la justice faire son travail et nous serons là au côté de maitre Larifou. Nous avons très, très, très bon espoir”. L’avocat a aussi ajouté que “aujourd’hui je pense que les choses vont entrer dans l’ordre, nous avons rencontré les gens qui sont vraiment à l’écoute, et qui ont compris le sens du mot [de notre] démarche. Nous avons fait 10000 km, pas pour nous balader, mais pour comprendre la situation exacte, ce qu’on reproche à maitre larifou, nous le saurons demain et vous serez certainement informés demain même”.                            article Alwatwan

                                                   

Mariata Moussa

 

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 17:39

Mieux vaut tard que jamais. En effet, je ne tiens pas à faire exception, en omettant de présenter mes voeux à celles et ceux qui me consacrent beaucoup de leur temps à me lire; et vous êtes de plus en plus nombreux, me concède-t-on. Aussi, je vous souhaite à toutes et à tous une année 2010 pendant laquelle, prospérité, bonheur, réussite et joie affective abondent; que la santé reste bonne.
Un clein d'oeil à mes compatriotes de l'outre mer: que ceux des nôtres qui regardent de loin le train du progrès (social, moral, humaniste...) s'en approchent en laissant derrière eux la misère (sociale, morale et parfois matér...). Que ce train-là, celui du progrès, avance sur les rails de la paix.
                                                                      DARKAOUI
   

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 16:24

Journée Culturelle de l'A.O.C.O.F.Édition 2010:  Innovation

Le 27 février prochain, l’Association des originaires des Comores en France (A.O.C.O.F.) veut innover avec son premier tournoi de football.

Cadre agréable:
terrain de football officiel Michel GAZY de Bussy-st-Georges, avec vestiaires,  à partir de 10 heures.

Remise des trophées:  
en fin d'après midi, après le Tari et avant le Chigoma.


Les personnes (voire les équipes) intéressées sont priées de contacter Chanyir au 0684514255, avant la fin du mois de novembre 2009 

Repost 0
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 23:39

Après une absence, honteusement justifiée par des vacances "je-ne-sais-où", je reprends le service, par la mise en ligne de quelques photos, en préambule. Quelques articles vont vite suivre dans les heures à venir.
                                                                                                                   Darkaoui

Repost 0
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 00:16

Pour beaucoup d’entre nous, c’est un privilège (et souvent, au terme de beaucoup de sacrifices) de pouvoir poser ses bagages, pour une période limitée, dans ces îles aux multiples parfums ; aussi, il convient de tout faire pour ne pas gâcher la chose précieuse : la bonne santé sur place et au retour.

Bien sûr, il existe une différence notable, entre Mayotte et Anjouan, par la qualité du système de santé. Quasi inexistante dans la seconde et quasi européenne dans la première. Les mesures préventives s’imposent à Anjouan comme à Mayotte.


Les mesures d’hygiène  sont de mise
 :

Lavage des mains au savon ;

Particulièrement à Anjouan : éviter de boire l’eau du robinet sinon la faire bouillir préalablement ou alors savoir acheter l’eau de source en bouteille ; privilégier les aliments chauds ; veiller à ce que les enfants gardent leurs chaussures ; se prémunir de moustiquaires et  autres répulsifs.

 

Ai-je besoin de vaccins ?

En principe, quand on est à jour de ses vaccins, non. Mais si tel  n’est pas le cas,  il est vivement conseillé de mettre à jour sa vaccination antitétanique.

Il n’y a pas d’autres obligations vaccinales, tant à Mayotte qu'à Anjouan. Je conseillerais, pour ma part, le vaccin contre l’hépatite B.
L'absence, aujourd'hui de vaccin contre le paludisme, appelle à débuter un traitement préventif ( de zone 3) au moins 10 jours avant le séjour, à le poursuivre pendant le séjour ainsi qu'au retour du séjour.


Anjouan vous accueille à l’image de la photo représentant l’entrée de la ville d’Ouani (pension  symbole du partage et fresques symbole de la culture).

 

 

Il est évident que l’offre de soins reste élémentaire pour sa partie pharmaceutique ; il y a un corps médical bien formé ; en revanche les structures publiques d’accueil sont quasi inexistantes sinon douteuses (aucun plaisir ne m’anime en faisant ce constat).


Que doit contenir ma Trousse de secours :

Efferalgan ; Spasfon ou Débridat ; Motilium ou Bipéridys ; Tiorfan ou smecta ; désinfectant (Dakin ou Bétadine) ; pansements ; l’intérêt des antibiotique se discute étant entendu que cela reste l’affaire d’un médecin.
Que faire des restes de mes provisions à la fin de mon séjour ?

Savoir bien les confier, pour éviter qu’elles  ne reviennent à la vente.

Mots clés:  Hygiène de vie et alimentaire; Paludisme en zone 3; Moustiquaires; Répulsifs; Vaccin antitétanique; Trousse de médicaments de premier recours.

                                                                                                                               Darkaoui

Repost 0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 17:14
En déplacement, deux semaines durant, je ne pouvais alimenter le blog; dans les deux jours qui viennent, réflexions et analyses reprendront.
                                                                                  Darkaoui
Repost 0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 22:18

Rappel:
Dans la perspective d'un référendum à Mayotte, susceptible de traiter du devenir statutaire de cette île, je mets en ligne un sondage informel, aux seules fins de nourrir le débat. Merci de bien vouloir y consacrer une min de votre temps en vous reportant au site suivant:
http://darkaoui97.free.fr/   (en bas à droite de la page)
                                                                                       Darkaoui

Repost 0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 13:37

Certains lecteurs du site ont exprimé un intérêt particulier− non soupçonné initialement− de comprendre l’histoire des quatre îles ; en effet je n’avais pas imaginé,  et je fais mon mea culpa,  que je m’adressais non seulement  aux "avertis" de l’archipel des Comores  mais aussi aux "novices" et qu’en ce sens je dois aux derniers  une petite note explicative de la chose. Je ne prétends pas être historien.

Jusqu’en 1886 − date de la mise sous protectorat français − l’histoire des quatre îles ; que sont donc Mayotte (Maoré*), Anjouan (Ndzouani*), Mohéli (Moili*) et la Grande Comore (Ngazidja*), situées dans l’Océan Indien, à mi-parcours d’une ligne reliant l’extrême nord-ouest malgache et la pointe Nord du Mozambique et d’une superficie totale de 2235 km² ; sera marquée par des influences diverses et variées (Perses, Arabes, Bantous, Européens, Malgaches…). Des conflits d’intérêt pouvaient opposer  les unes aux autres. Mais aussi des rapprochements stratégiques, ont pu s’opérer entre elles , face aux menaces maritimes (pirates européens et Betsimisaraka venus de Madagascar).

A partir de juillet 1975 ; suite à la consultation de la population des quatre îles pour leur indépendance ; elles vont connaître une destinée institutionnelle différente. Maoré s’isolera des trois autres pour rester dans le giron de la république française ; les trois autres accédant à leur indépendance, constitueront l’Etat comorien.  Sans cesse, le nouvel Etat réclamera, auprès de la France mais également auprès des instances internationales (OUA , l’actuelle Unité Africaine ; ONU…) le retour de ce qu’il appelle son territoire occupé. Maoré, par la voix de ses acteurs  politiques (mahorais**  et non-mahorais), clame haut et fort son intention de se voir doter  d’un statut de Département d’Outre Mer,  seule garantie selon ces-mêmes acteurs de ne pas être abandonnés par la France.
Lire Réflexion sur «  le cas Mayotte », Pour la suite.

*  Appellation locale

**  Adjectif de Mayotte et désigne aussi l’habitant de Mayotte.

dimanche 4 janvier 2009                                         Darkaoui

Repost 0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 22:37

Voici que nous venons d'achever une année 2008 marquée par des incertitudes,
une année 2008 assez rude pour certains d'entre nous.

Gardons notre courage et notre force, afin d'avoir raison de 2009. Que nos entreprises connaissent les succès d'envergure.
Mais de tout celà, rien n'est noossible sans une très bonne santé; alors je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne santé; une très heureuse année 2009, couverte de succès, de prospérité et d'amour.
                                                                                            Darkaoui

Repost 0